Le drame d’Utøya

Utoya_GeekAnimea

Un drame pour la Norvège dont on entendra encore parler pendant longtemps, beaucoup de vies perdues et d’incompréhension. Le 22 juillet 2011, la Norvège subit deux attaques terroristes. Anders Behring Breivik se prépare à « marquer » l’histoire à sa manière, avec quelques hésitations qu’il efface très rapidement.

Si t’es pressé

Immersion
95%

Laurent Obertone, pseudonyme pour la tranquillité.

L’auteur est né en 1984, amateur de lectures scientifiques ainsi que de littérature, il ne se sent proche d’aucun parti et publi quelques chroniques avant de devenir auteur. Ainsi, il a écrit La France Orange Mécanique, Utøya, La France Big Brother, Guerilla, La France Interdite et encore Guerilla T.2.

Prix / Où le trouver

Résumé

Le 22 juillet 2011 à quarante kilomètres d’Oslo, un homme de 32 ans est arrêté, à 18 h 34, sur l’île d’Utøya.
Il vient d’assassiner 77 personnes.
Dans un récit électrique et impitoyable, Laurent Obertone pirate la conscience du tueur de masse le plus diaboliquement efficace de l’histoire, pour offrir au lecteur une expérience inouïe : voir le monde à travers les yeux d’Anders Breivik, jusqu’au sanglant dénouement de sa solitude criminelle.

Utoya_GeekAnimea

L’histoire d’un drame.

Le 22 juillet 2011, les habitants d’Oslo entendent une exposition dans le quartier gouvernemental. Pendant que la foule est occupée à gérer l’attentat de ce côté-là, Anders Behring Breivik se dirige vers Utøya avec la ferme intention de détruire l’image paradisiaque de cette île et le parti qui y a élu domicile. Laurent Obertone écrit la chronologie complète du terroriste, de l’idée de départ à la fin du procès. Chaque pensée, chaque désir, chaque peur d’Anders est décrit et amplifié. L’auteur n’apparaît à aucun moment, car ce n’est pas lui le protagoniste de l’histoire.

La souffrance et la douleur.

On découvre pas à pas l’horreur des événements, le manque de moyen du gouvernement de Norvège, la souffrance de jeune personne, les témoignages de ceux ayant survécu. On découvre la douleur des personnes présentes sur place, mais aussi ceux qui n’ont rien pu faire, qui se sont sentis impuissants.

Utoya_GeekAnimea

Un livre qui fait du mal à lire.

Ce livre, bien qu’extrêmement intéressant, est difficile à lire à mes yeux. On espère jusqu’au dernier moment qu’Anders abandonne l’idée, que ce soit un cauchemar, que la Norvège n’est jamais subie ça. Pourtant, on le sait, c’est arrivé. Ce drame existe bel et bien et a touché un trop grand nombre de personnes. J’espère que ce livre, cet acte, pourra être utilisé pour améliorer les défenses et la sécurité d’autrui, mais aussi éviter que d’autres événements de ce genre existent.

Aucun soldat, aucun bourreau, aucun psychopathe ne s’est jamais remis d’avoir tué. Je ne vais pas mentir. Je ne vais pas sourire et dire que c’est facile. Mais je l’ai fait. Moi et personne d’autre. – p.39

Dans je ne sais plus quel torchon, on voit une mamie norvégienne faire la gueule en brandissant une pancarte « Nous sommes la résistance ». A qui et à quoi ? Pauvre conne de vieille bique inutile, emportée par le même torrent de merde marxiste que tous les autres. Crève donc, si tu es si pressée ! – p.167

Et s’il nous a vraiment plu ?

 

N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux !

Wampiir

On me décrit souvent comme une personne geek, j'aime les jeux vidéo, les bons livres et Netflix ! J'écris sur le site http://geekanimea.fr/ concernant la plupart de mes passions.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 28 mars 2021

    […] my lord vient dans la lignée des infusions qu’on apprécie en hiver, autour d’un bon livre. On sent bien le cacao et la menthe vient sublimer le goût. On a l’impression de manger ces […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.