Juger – Une vision de l’État pénal par la sociologie

Juger Livre GeekAnimea

Juger n’est pas une chose aisée, il y a de nombreuses variables à prendre en compte et de nombreuses personnes interviennent. Quand est-il du fonctionnement de l’État pénal et de l’organisation des condamnations ? Le livre Juger nous plonge dans une observation de cet État avec un regard intéressant.

Si t’es pressé

Où trouver le livre juger ?

Geoffroy de Lagasnerie GeekAnimea

Geoffroy de Lagasnerie un philosophe et sociologue désireux d’étudier le monde qui l’entoure.

De son nom complet Geoffroy Daniel de Lagasnerie, il est né en 1981 et c’est un philosophe et sociologue français. Considéré comme une figure de la nouvelle gauche radicale il a écrit de nombreux livre sur la société. Ainsi, on peut le retrouver dans « Logique de la création », « La dernière leçon de Michel Foucault », « L’art de la révolte. Snowden, Assange, Manning », « Juger. L’État pénal face à la sociologie », « Penser dans un monde mauvais », « La conscience politique » et « Sortir de notre impuissance politique »

4ème de couverture du livre « Juger ».

« Un sujet de droit serait avant tout un sujet jugeable, emprisonnable, arrêtable, condamnable. » Pendant plusieurs années, Geoffroy de Lagasnerie s’est rendu à la cour d’assises de Paris. Il a vu être jugés et condamnés des individus accusés de braquage, d’attentat, d’assassinat, de coups mortels, de viol. À partir de cette expérience, il propose une réflexion sur la domination d’État à travers le prisme de la justice criminelle. Nos manières de rendre la justice s’inscrivent dans un système général et a priori paradoxal : pour juger, les procès construisent une narration individualisante des acteurs et des causes de leurs actes ; mais, pour réprimer, ils transforment chaque action interindividuelle en agression contre la « société » ou contre l « État ».

Jugement GeekAnimea

L’art de juger, la justice qu’on ne voit pas forcément.

Il est parfois difficile de juger et d’apposer une sentence à un individu, le passé, l’histoire, le caractère, les variables sont d’autant de choses à prendre en compte pour être le plus impartiale possible. Toutefois, peu d’entre nous sont allés dans une cour observer le déroulement des procès ainsi que la manière dont vivent les acteurs de ce dernier. Ainsi, tout se déroulerait de manière linéaire, sans surprise, avec les mêmes questions du début à la fin, pouvant aller vers un verdict différent.

Déesse de la justice GeekAnimea

La route toute tracée vers un verdict, est-ce la solution pour juger ?

Néanmoins, le point de départ de ce verdict doit passer par l’acte de l’individu, puis son histoire. En effet, comprendre la personne qu’on va juger est un point d’honneur pour la cour, qui tente par un bon nombre de questions à cerner l’autre. Cela passe aussi par des psychiatres qui vont analyser sa vie, son passé, sa manière d’agir et de pensée. Tout ceci a pour but d’expliquer les actes de l’individu, parfois pour l’excuser ou alors le condamner plus fermement.  De ce fait, c’est à cause de la construction de sa vie qu’il débouche sur ce crime, il n’aurait d’autre choix que d’arriver là.

Juger GeekAnimea

Juger, un livre qui nous transporte sur les bancs de l’accusé tout en nous expliquant le déroulement d’un jugement.

Quand bien même je ne suis pas en droit et je n’ai aucune connaissance à ce sujet, ce livre m’a permis de mieux comprendre le déroulement d’un procès et les différents acteurs de ce dernier. J’ai trouvé cela vraiment très intéressant et instructif et je le recommande à toute personne voulant en apprendre plus. On découvre une autre vision des différentes étapes d’un jugement et j’avoue que je ne le voyais pas ainsi. Sommes-nous réellement responsables de tous les actes que l’on commet ? Est-ce que notre passé peut vraiment expliquer notre futur ?

 

Citations

Le déroulement des procès, les questions des avocats et de la cour, les plaidoiries des avocats et de l’avocat général, les réponses des témoins et des accusés, souvent même les verdicts et les peines – tout se déployait d’une manière linéaire, pas de surprise, pas de spectacle, pas d’émotion, pas de violence. – p.48

Il n’est pas exact de dire que le droit nous crée comme sujets responsables. – p.105

Liens utiles

D’autres lectures ?

 

Avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à partager vos avis dans la section commentaire ! Si l’article vous plaît, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Wampiir

On me décrit souvent comme une personne geek, j'aime les jeux vidéo, les bons livres et Netflix ! J'écris sur le site http://geekanimea.fr/ concernant la plupart de mes passions.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.