Vous n’aurez pas ma haine

PasMaHaine_GeekAnimea

Présentation

Le 13 novembre, de nombreuses vies se sont arrêtées, dont celle d’Hélène, femme d’Antoine qui se retrouve seul avec son fils.

PasMaHaine_GeekAnimea

Auteur

Antoine Leiris, né le 21 mai 1981, journaliste culturel pour France Info.

 

Prix/ Où le trouver

Amazon (lien affilié) :

Fnac :

Priceminister :

Résumé

« Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume. À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n’aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment, malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre. Un témoignage bouleversant. Ancien chroniqueur culturel à France Info et France Bleu, Antoine Leiris est journaliste. Vous n’aurez pas ma haine est son premier livre » – Source Amazon

 

Histoire

Antoine s’occupe de son petit pendant que Hélène profite d’un concert au Bataclan, lorsqu’il reçoit un message lui demandant s’il est en sécurité… il ne comprend pas, jusqu’au moment où il allume sa TV et comprends ce qu’il se passe. S’en suit une descente au plus bas de lui-même, à chercher des explications et essayer de comprendre pourquoi. Peu importe la douleur, la vie doit continuer et il le fera avec son fils, se relevant l’un l’autre.

PasMaHaine_GeekAnimea

 

Au final, c’est un tome très bien écrit, on est transposé par les mots de l’auteur, très bien choisi pour exprimer ses sentiments.

Avis

Je l’ai lu d’une traite, il est court, aussi court que le temps pour la douleur de rejoindre le cœur d’Antoine Leiris. C’est difficile d’exprimer un avis concret sur ce genre de livre, tant la douleur est présente, mais aussi l’espoir. J’ai beaucoup aimé, et je ne peux que le recommander. Ils ne doivent pas avoir notre haine, notre corps reste debout même si nos cœurs sont à genoux. Merci à cet auteur pour ce livre.

Note

5etoiles_GeekAnimea

Citation

Comme toujours au début des grandes histoires, je pensais qu’elle ne voudrait pas de quelqu’un comme moi. Je la trouvais trop belle, trop parisienne, trop tout, pour moi qui n’étais rien. Je l’ai prise par la main. Nous nous sommes laissé engloutir par la foule et le bruit. Jusqu’au dernier moment j’ai cru qu’elle m’échapperait. Puis nous nous sommes embrassés.

Liens divers/Sources

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.